Le passage des indices IBOR (Interbank Offered Rates) aux indices RFR (Risk Free Rates) : de la renégociation contractuelle au « sauvetage du contrat »

À compter du 3 janvier 2022, la disparition programmée des indices IBOR aura pour conséquence de faire obstacle à la détermination du taux d?intérêt des crédits adossés à de tels indices.
Si le droit français permet indiscutablement de solliciter auprès du juge un « sauvetage » de ces contrats, il reste que c?est leur renégociation qui devrait sans doute permettre de préserver au mieux l?équilibre contractuel.
Il y a, dès lors, urgence à ce que les indices successeurs officiels des IBOR soient mis en place à brève échéance afin que le processus de renégociation puisse être utilement initié, sauf à devoir s?en remettre à la Justice?

Voir l?article d’Aude Manterola et Julie Lopez paru dans la Revue Lamy de droit des affaires n° 160 de juin 2020, pages 51-55

Partager :
Download

*Champs obligatoires


Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes habilitées de Fiducial Legal By Lamy, responsable de traitement, en charge du traitement de votre demande et/ou toutes personnes habilitées des sociétés du groupe Fiducial et, en fonction de votre demande ou des obligations légales applicables, aux prestataires de Fiducial Legal By Lamy, à des autorités publiques ou juridictionnelles ou à des organisations internationales.